26.09.2017

Intervention de Jacques Mézard au Congrès Hlm : réaction du Mouvement Hlm

Le Mouvement Hlm regrette que le ministre de la Cohésion des territoires n'ait pas saisi l'occasion du Congrès Hlm pour revenir sur les annonces gouvernementales concernant l'APL

Crédit : Studiofly - Opac du Rhône

À l'issue de l'intervention de M. Jacques Mézard devant les congressistes réunis pour trois jours à Strasbourg, le Mouvement Hlm rappelle qu'il a fait part, à plusieurs reprises, de son refus de la baisse des APL des locataires du parc social, compensée par une baisse des ressources des organismes Hlm. Cette annonce brutale a été faite sans concertation, et sans prise en compte des impacts pour les locataires, les demandeurs de logement social, le tissu économique et les collectivités locales partenaires.
 
Fort de propositions tournées vers la société et rappelées ce matin en ouverture du Congrès Hlm par Jean-Louis Dumont, président de l'Union sociale pour l'habitat, le Mouvement Hlm réaffirme sa position. La réponse adressée par le Président de la République, qui fait référence aux « acteurs majeurs du logement que sont les bailleurs sociaux », tout en confirmant la baisse des APL et la remise en cause du modèle économique du logement social, ne satisfait pas le Mouvement Hlm. L'ensemble des congressistes et des présidents de Fédérations l'a exprimé fermement.
 
Pour Jean-Louis Dumont, « Notre cause ne peut pas s'accommoder de voir reculer le logement social en France, par la baisse des APL et la remise en cause de la capacité à agir des organismes Hlm, donc à entretenir et à construire. »