09.11.2016

Jean-Louis Dumont est élu président de l'Union pour un nouveau mandat

Jean-Louis Dumont a été réélu le 9 novembre 2016 président de l'Union sociale pour l'habitat pour une nouvelle période de 4 ans.

DR USH

Jean-Louis Dumont a été réélu le 9 novembre 2016 président de l'Union sociale pour l'habitat pour une nouvelle période de 4 ans. Jean-Louis Dumont avait été élu à ce poste pour un premier mandat, le 28 novembre 2012. Le bureau composé de cinq vice-présidents, Alain Cacheux, Valérie Fournier, Marie-Noëlle Lienemann, Denis Rambaud, Yannick Borde, et d'un trésorier, Guy Lézier a également été désigné.
 
Jean-Louis Dumont a dressé un bilan de son action au cours de son premier mandat et rappelé que « le Mouvement Hlm a fait preuve d'une grande maturité en mettant en place la mutualisation. Il a démontré qu'il est plus qu'une « association d'organismes Hlm » : c'est un mouvement qui défend les organismes et qui promeut le logement social. Nous avons donné une réalité à cette idée que tous les organismes sont investis dans les missions de service public qui sont les leurs et qu'ils savent que la réussite se joue, collectivement aussi bien pour produire plus que pour entretenir, rénover et restructurer le parc social. »  
 
La crise économique, les inégalités, enjeu climatique, cohésion territoriale, font évoluer l'environnement des organismes Hlm et confirment leurs missions, leur utilité sociale. Avec Cap Hlm, le Mouvement s'était doté d'un projet qui tient compte des évolutions du pays, des aspirations des habitants, des défis qui sont devant nous.
 
Jean-Louis Dumont a également évoqué les grands dossiers en cours pour le Mouvement Hlm : la réforme territoriale, l'avenir des quartiers, la défense des conditions de financement de la rénovation urbaine et du logement social, la volonté du Mouvement Hlm de participer au retour dans tous les territoires d'une plus grande mixité sociale, la défense de la solvabilisation des locataires permise par l'APL, la définition des « labels » et autres normes en termes de prescriptions techniques et environnementales, la défense de la Participation des Employeurs à l'Effort de Construction (PEEC).
 
Jean-Louis Dumont a clôturé son propos en indiquant : « Je veux que notre Mouvement reste en permanence ouvert aux évolutions, mais totalement ferme sur les principes essentiels. C'est un chemin étroit, mais c'est par lui que passe pour beaucoup l'avenir du modèle Hlm. Ensemble, nous devons promouvoir et moderniser notre modèle. »