Le 3ème Prix "Hlm, Partenaires des âgés" est lancé

La Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), l'Union sociale pour l'habitat (USH), les Caisses de retraite (la CNAV, la MSA et le RSI) et la Caisse des Dépôts, organisent pour la troisième année consécutive, le prix « Hlm, partenaires des âgés »

Home du site http://www.hlm-partenairesages.fr/

Ce prix est destiné à récompenser les organismes Hlm qui, par leurs actions et réalisations dans leur parc, contribuent à l'adaptation de la société au vieillissement. Les bailleurs sociaux ont jusqu'au 17 juillet minuit, pour déposer leur candidature sur le site http://www.hlm-partenairesages.fr/

Le jury, présidé cette année par Michèle Delaunay, ancienne ministre et députée, remettra les prix lors du 78ème Congrès de l'Union sociale pour l'habitat qui se tie ndra les 26,27 et 28 septembre à Strasbourg.

Pour cette nouvelle édition, une dotation globale de 32 000 € a été allouée par les caisses de retraite (22 000 € en 2015 pour la 2e édition). Cette somme sera répartie entre les lauréats des 4 catégories suivantes :

  • Habitats adaptés aux besoins liés au vieillissement

Cette catégorie récompense la meilleure réalisation d'habitats regroupés et/ou de logements intergénérationnels, ayant pris en compte de manière spécifique les besoins d'adaptation liés au vieillissement. Cette réalisation (ou ensemble de réalisations) devra être exemplaire sur le plan des choix architecturaux, de la localisation du programme, des aménagements intérieurs des parties privatives et des espaces collectifs, et/ou être innovante de la gestion du parc, des services proposés. Les programmes présentés devront avoir été mis en service au plus tard le 31 décembre 2016. Seront particulièrement étudiées la manière dont la qualité d'usage aura été prise en compte par le bailleur, de même que les démarches visant à associer les habitants eux-mêmes. En outre, le caractère de pérennité de l'opération sera un critère important.
Sont exclus, l'ensemble des établissements médico-sociaux (logements foyers, EHPA et EHPAD) tels que définis par la loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale.

  • Numérique – Domotique – Habitat Connecté

Le développement de la silver économie et l'usage de plus en plus usuel des nouvelles technologies de l'information et de la communication conduisent les bailleurs sociaux à équiper les logements et à doter les seniors de nouveaux équipements (télé-assistance, équipements domotiques, tablettes numériques, etc.). Le recours à ces nouvelles technologies concourt au maintien à domicile. La solvabilisation de l'accès des personnes à faibles revenus aux technologies de l'autonomie, par exemple à des bouquets de services centrés sur les dispositifs d'assistance et la domotique, a pour objet de réduire les inégalités sociales qui s'aggravent avec l'âge et d'intégrer le numérique dans les logiques d'adaptation au vieillissement. Cette catégorie a vocation à récompenser et à promouvoir les actions engagées par les candidats dans ces différents domaines du numér ique pou r répondre aux besoins liés au vieillissement de leurs locataires.

  • Lien social et repérage des fragilités

Cette catégorie récompense les actions visant à renforcer le lien social et à repérer les locataires âgés fragilisés. Ces actions peuvent être engagées de manière partenariale (convention ou autre formalisation à l'appui). Elles peuvent prendre la forme d'une aide à la vie quotidienne (animations, aides humaines, travaux…), permettant ainsi de lutter contre l'isolement. Les initiatives peuvent être de différentes natures. Peuvent y contribuer des locataires, des bénévoles, des professionnels de l'action sanitaire et sociale, etc.

  • Un prix « Coup de Cœur » est également prévu et son champ est laissé à la discrétion des membres du jury parmi les projets qui auront candidaté au titre des trois catégories précédentes.

Un jury composé de 13 personnalités issues du secteur de l'habitat social, présidé par Michèle Delaunay choisira les lauréats pour chacune des nouvelles catégories.

Pour rappel, 30% des locataires du parc social ont plus de 60 ans, une proportion qui devrait encore augmenter dans les années à venir compte tenu du vieillissement de la population. Le souhait majoritairement exprimé par les seniors est de rester le plus longtemps possible chez eux. L'adaptation des logements Hlm aux problématiques du vieillissement poursuit cet objectif et les bailleurs sociaux se mobilisent pleinement pour proposer une offre de logements abordables et adaptés aux besoins des seniors, et pour adapter le patrimoine existant afin d'offrir à leurs locataires les plus âgés un environnement sécurisant, un cadre de vie adapté et une proximité des services et des commerces, indispensables à leur bien vieillir à domicile.

Avec le prix « Hlm, partenaires des âgés », les différents partenaires de l'opération entendent encourager les initiatives des bailleurs sociaux qui s'inscrivent dans les objectifs de la loi d'adaptation de la société au vieillissement. Le Prix « Hlm, partenaire des âgés » permet également de capitaliser sur les actions menées par les bailleurs sociaux, afin d'alimenter les réflexions conduites par les pouvoirs publics dans ce domaine.

Pour en savoir plus sur le prix et consulter le règlement complet : http://www.hlm-partenairesages.fr/