Palmarès du 5e concours Hlm sur cour(t)

Gardiennes d'Adeline Picault, Grand Prix du jury : un feel good movie subversif et poétique

DR USH © Marwen Farhat

Organisé par l'Union sociale pour l'habitat dans le cadre de la Semaine nationale des Hlm, le concours de courts- métrages « Hlm sur cour(t) » s'est achevé le 27 juin au soir au cinéma l'Étoile Saint-Germain-des-Prés à Paris. La réalisatrice Dominique Cabrera, présidente du jury, a remis le Grand Prix 2017 à Adeline Picault pour son film « Gardiennes », en précisant : « Le jury a particulièrement apprécié la vérité et la vitalité des interprètes, l'humour fleuri des dialogues de ce film qui nous fait partager la première fois d'une ado qui attend avec sa meilleure amie sur les marches d'un Hlm que quelque chose advienne. Gardiennes ou reines, la route s'ouvre enfin pour elles… ».
 
Tourné au sein d'une résidence de Paris Habitat, dans le quartier des Olympiades, le court-métrage lauréat détourne les clichés liés aux Hlm avec poésie et délicatesse. « Je souhaitais parler de deux adolescentes qui cherchent à opérer une révolution intime et à combattre l'ennui en rêvant. C'est le film de la première fois : celle des personnages, des actrices et ma première réalisation. Aussi mon premier prix en cinéma ! Mes « Gardiennes » m'accompagneront sur tout mon chemin artistique et humain », a expliqué la réalisatrice Adeline Picault.
 
Un avenir prometteur au sein des festivals
Le jury du concours « Hlm sur cour(t) », à la croisée du monde du logement social et du cinéma, ainsi que les partenaires La Poste, La Banque Postale, GrDF, le Défenseur des Droits, QUALITEL, VAL'HOR et WWF France ont également récompensé les deux autres courts-métrages avec deux mentions spéciales du jury :

  • Le prix de l'interprétation pour « Vis-à-vis » de Frédéric Zamochnikoff : l'histoire d'un homme qui passe ses jours et ses nuits à observer, dans un appartement situé face au sien, sa jeune voisine et qui tente par tous les moyens de s'en approcher. Un film tourné au sein d'une résidence de Paris Habitat, dans la cité Curial Cambrai, dont l'intensité de l'interprétation et des situations a touché le jury.
  • Le prix de l'originalité pour « Contemplation » de Catherine Gazères, récit de la résidence Merlin de l'organisme ICF Habitat, au cœur du 11e arrondissement de Paris, où le quotidien des habitants est ponctué d'une mystérieuse touche de poésie... Le jury a apprécié l'ambition de ce film rare qui s'attache à regarder avec attention et tendresse les détails de la vie quotidienne, les entrées et sorties des habitants d'un Hlm.

Le film « Vis-à-vis » de Frédéric Zamochnikoff a également obtenu la mention spéciale du Mouvement Hlm, décernée par l'ensemble des salariés de l'Union sociale pour l'habitat.
En charge de l'accompagnement artistique des trois projets, Richard Sidi, délégué général de la Maison du Film, a prédit « un avenir prometteur pour ces 3 films au sein des festivals de courts-métrages ».
 
Révéler les talents du cinéma français sur le thème du vivre-ensemble en Hlm
En 5 ans, le concours « Hlm sur court(t) » a révélé de nombreux talents, notamment la réalisatrice Maïmouna Doucouré, dont le deuxième court-métrage « Mamans » a remporté le César 2017. Le concours a accompagné depuis son lancement la réalisation de 16 courts-métrages qui ont connu de très beaux parcours en festivals, avec au total plus de 150 sélections et 20 prix remportés.
Depuis 2013, « Hlm sur cour(t) » contribue à lutter contre les idées reçues sur les Hlm en permettant à de jeunes cinéastes de partager une vision personnelle et originale des logements sociaux et de leurs habitants.
 
« Hlm sur cour(t) s'inscrit dans la lignée de la Semaine nationale des Hlm, dont l'objectif est de revenir sur la place et le rôle du logement social dans notre société, les défis qu'il porte et les opportunités qu'il représente », résume Jean-Louis Dumont, président de l'Union sociale pour l'habitat.
 
« Avec Hlm sur cour(t), nous accompagnons des réalisateurs, dont certains n'ont encore jamais fait de film. C'est une grande satisfaction d'accompagner et d'encourager la création et l'émergence de nouveaux talents », explique Frédéric Paul, délégué général de l'Union sociale pour l'habitat.

Les trois courts-métrages sont en ligne et visibles quelques semaines sur le site Internet de la Semaine nationale des Hlm : www.semainehlm.fr