Habitat participatif et logement social : dépasser l’expérimentation

Compte-rendu de l'atelier du mardi 22 septembre 2015, au congrès de Montpellier. Intervenaient Stefan Delon, un (futur) habitant de Mascobado ; Stéphane Moisset, Directeur du Développement, Promologis ; Stefan Singer, Toits de Choix et HAB FAB.

La reconnaissance législative de l’habitat participatif par la loi pour l’Accès à un Logement et un Urbanisme Rénové (Alur) marque un tournant dans l’histoire des initiatives habitantes. Les opérations aujourd’hui sorties de terre et le nombre croissant des projets, impulsés par des collectivités comme des organismes Hlm, offrent l’opportunité de tirer des enseignements et d’envisager un développement  plus soutenu de cette offre innovante de logements, basée sur la coopération et le bien vivre ensemble. L’Union sociale pour l’habitat et la Fédération nationale des sociétés coopératives d'Hlm ont décidé d’initier et de piloter un réseau national des organismes Hlm sur l’habitat participatif en 2015.

Les habitants
Mascobado est une association d’habitants qui ont pour projet de vivre et d’habiter différemment, avec l’objectif principal de recréer du lien social. Leur projet est mixte (accession/locatif) et concerne 23 foyers. Ils ont répondu à un appel à projets de la ville de Montpellier, sur la ZAC des Grisettes, avec un aménageur, la SERM. L’originalité de ce projet est d’avoir été lauréat du PUCA "Logement design pour tous", dont l’objectif était de répondre aux défis posés par la société contemporaine et aux nouvelles exigences en matière de développement durable.

La maîtrise d’ouvrage
Promologis, bailleur social, est rentré plus tard dans l’opération : le groupe d’habitants s’est en effet constitué en amont, puis s’est attaché les compétences d’un assistant à maîtrise d’ouvrage – Toits de Choix – qui a recherché un opérateur pour porter du locatif social, voire du PSLA. C’est en octobre 2013 qu’une convention a été établie entre le bailleur et l’association. Le partenariat a commencé au niveau de la conception architecturale puis du permis de construire. Aujourd’hui, les contrats de réservation en accession ont été signés, qu’il s’agisse de la VEFA ou des logements financés en PSLA. Par ailleurs, le projet comporte 5 logements locatifs (PLUS/PLAI), avec deux problématiques spécifiques à résoudre concernant cette partie "locative" de l’opération : le financement des espaces communs partagés et la question des attributions, qui reste encore bien complexe… La livraison de l’opération est prévue pour le printemps 2016.

Pour une plus large diffusion
HAB FAB est une société coopérative d’intérêt collectif récemment créée en Languedoc-Roussillon, pour passer de l’expérimentation à une plus large diffusion du "vivre autrement", pour l’ouvrir au plus grand nombre. L’accompagnement des projets d’habitat participatif correspond à un nouveau métier transversal, qui nécessite de disposer de connaissances en matière d’opération immobilière, d’outils de gestion ainsi que d’un bon réseau de professionnels… Il suppose également des compétences en ingénierie sociale (organisation des prises de décisions du collectif, communication sur le projet…).

En conclusion, cet atelier a mis en relief les facteurs de succès d’une coopération entre un groupe d’habitants et un organisme Hlm. Il y a avant tout le partage de nombreuses valeurs entre les deux parties prenantes (celle qui construit le cadre de vie et celle qui l’occupe), telles que la mixité culturelle, générationnelle, sociale, la qualité environnementale et architecturale… Le fait que le groupe soit constitué avant la prise de contact avec le bailleur a été un facteur important dans le succès de cette collaboration car cela a rassuré le bailleur sur la solidité et la volonté du groupe d’habitants.

La période de transition sociale et sociétale que l’on traverse oblige chacun à innover, et l’habitat participatif est un bon moyen d’y parvenir, mais il reste un large champ à explorer encore aujourd'hui.