Recherche 07.10.2016

L’accès au logement des personnes hébergées : du droit à la sécurisation des parcours

Les politiques de l’habitat mobilisent désormais la catégorie de personne hébergée "prête au logement". Cet article rend compte d’une partie de la thèse de Marie Lanzaro, co-lauréate du Prix spécial décerné par le jury du Prix 2016 de thèse sur l’habitat social.

La revue Métropolitiques publie un article de Marie Lanzaro à qui l’Union sociale pour l’habitat et la Caisse des Dépôts viennent, dans le cadre du Congrès Hlm de Nantes, de remettre un prix spécial dans le cadre du prix 2016 de thèse sur l’habitat social. La thèse "Sortir de l’hébergement d’insertion vers un logement social en Ile-de-France. Des trajectoires de relogement, entre émancipation et contraintes" analyse les trajectoires de relogement de personnes hébergées au sein de structures d’insertion en Île-de-France, qui ont eu accès à un logement social ou qui y demeurent dans l’attente d’une attribution. Elle parvient à saisir la façon dont elles parviennent à sortir de ces institutions dans un contexte de mise en oeuvre difficile du droit au logement, d’obligations de résultats et d’application d’une stratégie visant à fluidifier les parcours de l’hébergement vers le logement social notamment.

précédentesuivante