Désintox 04.04.2016

La vérité sur les niveaux de revenus des ménages logés en Hlm

« Le vrai du faux » sur France Info du mardi 29 mars 2016 revient sur les déclarations du député Hervé Mariton qui veut supprimer les logements sociaux, "un système défaillant", selon lui : "Il y a aujourd'hui en France un système totalement sclérosé qui est celui du logement social. Un système clientéliste, un système qui ne fonctionne pas. La majorité des Français modestes ne sont pas logés dans le secteur social et la majorité des logements sociaux ne vont pas à des personnes modestes. Rien de tout ça ne fonctionne."

La vérité sur les niveaux de revenus des ménages logés en Hlm

  • En France, 58% des ménages sont propriétaires occupants, 23% sont locataires d’un bailleur privé, 15% locataires d’un organisme de logement social. 3% occupent un autre type de logement (autre locatif public, meublés, logements gratuits notamment). Les organismes Hlm logent ainsi plus de 10 millions de personnes.
  • Le parc Hlm accueille des ménages répondant à des conditions maximales de ressources. Par rapport à la structure de la population française, les habitants du parc locatif social se caractérisent par une surreprésentation des familles monoparentales (20% des ménages logés par les organismes Hlm contre 8% dans l’ensemble de la population) et par le caractère modeste de leurs revenus.
  • 2,2 millions de ménages locataires Hlm bénéficient d’une aide personnelle au logement (APL).
  • Seuls 3% des ménages logés en Hlm payent un supplément de loyer de solidarité (SLS). Les locataires Hlm qui voient leurs revenus augmenter et dépasser le plafond de ressources, sont automatiquement soumis à ce surloyer depuis 1996.
  • 45% des locataires Hlm appartiennent au quart le plus modeste de la population (disposant de moins de 930 euros par mois pour une personne seule, prestations sociales comprises).

Pour en savoir plus : 10 idées reçues sur les Hlm – Et vous, où en êtes-vous ?

précédentesuivante