Web-série "Tour-Réservoir" : la bande-annonce

Découvrez la bande-annonce de la nouvelle web-série "Tour-Réservoir", primée par l'Union sociale pour l'habitat lors du concours "S'engager pour les quartiers" 2014, dans la catégorie "Vie quotidienne et lien social".

Tour-Réservoir est une web-série générative du Volcan, scène nationale, écrite et réalisée en coopération par un groupe d’habitantes et d’habitants du quartier de Caucriauville au Havre et le collectif LFKs de Marseille emmené par l’artiste Jean-Michel Bruyère. Elle dresse le portrait de femmes évoquant la vie aujourd’hui dans les grands ensembles. Ce projet est soutenu par l'ESH Estuaire de la Seine, propriétaire de la tour, et implique de nombreuses locataires de la Tour Réservoir ainsi que des salariés d'Estuaire de la Seine. Toutes les actrices (et acteurs) sont en effet des habitant(e)s de Caucriauville, et la bande son est composée par des artistes locaux.

Entièrement réalisée au Havre dans les locaux de l'ancienne laverie collective de la Tour Réservoir, la web-série est prévue pour 2 saisons. Le chantier de la saison 1 a démarré en janvier 2015 et a mobilisé quelque 200 personnes durant l'été pour l'écriture des contenus, les images, les voix et les musiques. La série est conçue comme un programme ouvert, "génératif" : le spectateur pourra choisir un épisode en sélectionnant un sujet, un type d'images, une musique, un personnage, un lieu, et contribuera ainsi à la construction de sa propre série.

Candidat du concours "S'engager pour les quartiers" en 2014 pour le projet Tour-Réservoir, le Volcan a reçu le prix "Vie quotidienne et lien social", parrainé par l'Union sociale pour l'habitat. Jean-Louis Dumont, président de l'Union sociale pour l'habitat, avait salué "l’adéquation du projet avec le contexte urbain, économique et social du quartier de Caucriauville et son incroyable puissance transformatrice : transformation des relations humaines au sein de ce microcosme, transformation individuelle des habitantes et transformation du regard extérieur, de l’imaginaire collectif dans un sens résolument positif."

En savoir plus