Hlm 12.03.2012 Rédigé par Thierry Repentin

Le Mouvement Hlm, porte-voix et force de proposition

Les Français placent la question du logement au cœur de leurs préoccupations. En cette période électorale, le Mouvement Hlm se fait fort de porter la voix des citoyens, et de proposer des solutions concrètes pour protéger les ménages, soutenir l’emploi et préparer l’avenir.

Thierry Repentin, Président de l'Union sociale pour l'habitat

Trois Français sur quatre considèrent que le logement n’est pas suffisamment traité dans la campagne présidentielle. Il faut dire qu’ils ont de quoi être préoccupés. Les loyers ont explosé depuis dix ans et l'hiver dernier près d'un million de Français ont eu froid chez eux, faute d'argent pour payer leurs factures de chauffage. Dans la France de 2012, des jeunes adultes reviennent vivre chez leurs parents : trop de garanties exigées par les propriétaires, contrats de travail trop précaires ou simplement fins de mois trop difficiles. La semaine dernière, la trêve hivernale s'achevait et l'angoisse de l'expulsion refait surface pour des dizaines de milliers de ménages.

Donner la parole aux citoyens et aux locataires Hlm

Quant à nos locataires, eux aussi s'appauvrissent d'année en année, ils comptent sur les bailleurs sociaux pour être leur filet de sécurité, pour préserver leur toit, leur intimité, leur point de repère. C'est ce que nous faisons, chaque jour. Il nous revient de leur rendre un service encore plus important : nous avons décidé d'être les porte-voix des Français et de leurs attentes en matière de logement. Dans cette période particulière qu'est l'élection présidentielle, les États généraux du logement ont choisi de donner à entendre la parole de nos concitoyens dans une enquête audiovisuelle et dans trois grands débats publics à Romans-sur-Isère, Saint-Denis et Bordeaux. Les Français y ont exprimé leur vision du logement, nous ont dit ce qui leur convient et ce qui doit changer. Ils nous interpellent, interpellent les décideurs, les organisations professionnelles. Tout cela sera restitué aux pouvoirs publics issus des urnes après les élections présidentielles.

Dix propositions, trois priorités

Filet de sécurité contre les accidents de la vie, porte-voix des femmes et des hommes qui font notre pays, le Mouvement Hlm sait aussi être force de proposition. Notre Mouvement a ainsi adressé à l'ensemble des candidats dix propositions pour sortir de la crise.

Notre première priorité est de continuer à protéger les ménages : les Hlm permettent à près de 11 millions de personnes de bénéficier d’un habitat de qualité à un coût compatible avec leurs revenus. Ils construisent chaque année plus de 100 000 nouveaux logements et permettent à 15 000 ménages d’accéder à la propriété dans des conditions sécurisées. 

Notre deuxième priorité est de soutenir l'emploi : avec près de 14 milliards de travaux de construction, de réhabilitation et d’entretien, le Mouvement Hlm favorise l’activité dans le bâtiment et soutient l’emploi local, non-délocalisable.

Notre troisième priorité est de préparer l'avenir : le logement social est un investissement à forte efficacité sociale pour un coût avantageux, tant pour nos locataires que pour les fonds publics et pour les épargnants dont l’épargne populaire est mobilisée à travers le Livret A. Incontournables, les aides à la pierre doivent être revalorisées pour poursuivre cet enjeu d’avenir.

Filet de sécurité, porte-voix et force de propositions. En ce centième anniversaire de la loi Bonnevay, plus que jamais fidèles à notre identité, à nos valeurs et à notre projet.

Thierry Repentin, Président de l'Union sociale pour l'habitat.