30.07.2013

Quel poids économique des Hlm ?

La production de logements a un impact bien connu sur la vie économique : on dit qu’en moyenne la construction d’1 logement représente plus d’1 emploi par an. Depuis 2008, l'impact du logement social ne cesse d’augmenter.

Primordial par son poids, le logement social gère un parc de 4,5 millions de logements locatifs et logements-foyers gérés, dans lequel près de 10 millions de Français habitent.

Des effets directs sur l'emploi et la vie économique

Le logement social a un impact direct sur la vie économique au travers de ses 80 000 agents sur le territoire, dont plus des trois quarts sont des emplois de proximité, non délocalisables.Les organismes Hlm ont également un effet indirect sur l’emploi dans le secteur des BTP, au travers des programmes de construction et de rénovation.  

Un remède à la crise dans le BTP

Depuis le milieu des années 2000, avec le début du programme national de rénovation urbaine (PNRU) en 2003 et le plan de cohésion sociale de 2004, politiques publiques volontaristes, et plus particulièrement depuis 2008, les Hlm ont renforcé leur poids économique dans le secteur. En effet, en pleine crise économique, le secteur du logement social a été particulièrement actif en se mobilisant pour la mise en œuvre du plan de cohésion sociale et du plan de relance de l'économie. Ainsi, en 2010, on estime que constructions neuves et gros travaux ont généré 14,7 milliards d’euros de commandes au secteur du bâtiment au titre du locatif social et 1 milliard supplémentaire au titre des constructions destinées à l’accession à la propriété. Pour un ratio de 10 emplois par million d’euros de travaux dans le bâtiment, c’est ainsi l’équivalent de 160 000 emplois qui sont mobilisés annuellement.

En 2011, les logements sociaux ont représenté un quart (25 %) des 421 000 mises en chantier de logements neufs en France. Cette proportion a sensiblement augmenté au cours des dernières années. Le logement social est devenu un acteur de plus en plus incontournable du secteur mais plus globalement de la vie économique.