27.11.2012

Forte hausse des impayés

Conséquence directe de la crise, les Français éprouvent des difficultés croissantes à honorer leurs factures de loyers et d’énergie. Un phénomène qui n’épargne par le parc social, au sein duquel les organismes sont amenés à effacer des dettes croissantes.

Comme l’explique lemonde.fr, les difficultés des Français liées au paiement des loyers et/ou des factures d’énergie sont de plus en plus grandes. En un an, le budget des Fonds de solidarité pour le logement a ainsi augmenté de 11, 5%.

Dans le parc social, la part des locataires présents dans leur logement social et ayant des impayés de plus de trois mois reste stable, autour des 6%, mais les sommes sont en augmentation, passant de 1 526 euros à 1 652 euros entre 2010 et 2011.

Autre phénomène alarmant : l’augmentation des locataires en procédure de rétablissement. Ils sont passés de 28 000 à 48 000 entre 2009 et 2011. Ces derniers voient leurs dettes effacées par les organismes Hlm. Le montant des abandons de dette dans le parc social a ainsi doublé sur les deux dernières années, passant de 50 à 100 millions d’euros. Des sommes qui pèsent lourd sur le budget des organismes Hlm. Mais au-delà des efforts financiers, c’est sur la prévention que misent les organismes, comme l’indique Franck Renier, chargé de mission à l'Union sociale pour l'habitat Centre, dont les propos sont relayés par lemonde.fr : « Grâce à des efforts de prévention de plus en plus poussés, nous arrivons à endiguer les taux d'impayés ».

précédentesuivante