Financement 13.03.2012

Logement social à Paris : polémique sur le financement

Un débat oppose la mairie de Paris et le ministère du logement sur la baisse des crédits d’État affectés au logement social dans la capitale. Parmi d'autres médias, le quotidien gratuit 20 minutes s’en est fait l’écho.

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a dénoncé dans un communiqué, relayé notamment par 20 minutes, la « baisse inacceptable » des crédits de l’État pour le logement social dans la capitale, pointant du doigt une réduction de 40 % des crédits délégués de l’État aux collectivités territoriales entre 2010 et 2012.

Le ministre chargé du Logement, Benoist Apparu, a rétorqué :

  • d’une part que le calcul du maire de Paris se basait sur une année 2010 dont les chiffres englobent une enveloppe exceptionnelle de 20 millions d’euros au titre du plan de relance ;
  • d’autre part, que « la ville de Paris reste un bénéficiaire très privilégié des aides au logement social distribuées par l'Etat. En 2012, elle recevra ainsi 20% du total des aides nationales, alors qu'elle ne représente que 5% de l'offre nouvelle ».

Si le maire de Paris rappelle qu’il s’engage à atteindre le taux de 20 % logements sociaux en 2014, soit 6 mois avant l’échéance prévue par la loi SRU, le ministre estime que les bailleurs sociaux de la capitale n’investissent pas assez de fonds propres dans les opérations de création de logements sociaux, comparés avec les organismes du reste de la France.

précédentesuivante