02.06.2015

Développeur, négociateur foncier

Veille, prospection et négociation en vue de l’acquisition de terrains constituent le quotidien du développeur. Dans un contexte où le foncier, selon les territoires, se caractérise par sa rareté ou sa cherté, voir les deux, le rôle du développeur prend toute son ampleur.

Son objectif : repérer et acquérir des terrains ou biens immobiliers permettant à l’organisme de développer son patrimoine selon ses objectifs

Ses missions

Le développeur foncier assure :

  • la veille et l’analyse du marché foncier, au regard des besoins et projets de son organisme ;
  • le repérage d’opportunités et la prospection, sur le terrain, par contact direct et via notamment un réseau à développer autour du marché foncier et de ses acteurs locaux ;
  • l’élaboration, en coordination avec la maitrise d’ouvrage, du projet de construction ;
  • Le suivi des dossiers, la participation à la négociation et l'accompagnement jusqu’à l’acquisition.

Qualités et compétences

Pour mener à bien ses missions, le développeur-négociateur doit :

  • avoir une bonne connaissance des domaines de l’immobilier et/ou de l’urbanisme, en lien avec le droit des sols, la réglementation et les documents relatifs à l’urbanisme, l’aménagement urbain,  la gestion urbaine et le développement territorial ;
  • maîtriser les différents procédés et outils d’acquisition foncière ;
  • savoir utiliser les différentes techniques d’évaluation du foncier.

Dynamisme, sens commercial et aisance relationnelle avec des partenaires multiples sont par ailleurs indispensables.

Nouveaux défis

Le métier évolue en fonction des grands projets d’urbanisme, des réglementations sur la construction, sur les zones prioritaires, etc. et s’aborde différemment au vu des disparités territoriales et des coopérations inter-organismes ou des montages d’opérations complexes avec des partenaires privés.

Formations

  • Formation immobilière, filière Urbanisme et gestion des villes ;
  • Formation supérieure juridique ou commerciale ;
  • Droit de l’urbanisme ;
  • Droit et politique de l’habitat ;
  • Urbanisme, génie civil ;
  • Ecoles d’ingénieur, écoles d’architecture.