29.05.2015

Nicolas Routaboul, responsable Energie Environnement

L’intérêt de Nicolas Routaboul pour l’environnement et les énergies renouvelables et son implication sur les thématiques du développement durable via différentes associations l’ont naturellement conduit au sein du groupe SNI en tant que Responsable Énergie Environnement.

Comment avez-vous commencé votre carrière ?

Le président d’un bureau d’études engagé dans la qualité environnementale des bâtiments m’a fait confiance et j’ai pu participer pendant 2 ans à de nombreux projets passionnants : assistance à maîtrise d'ouvrage en Haute Qualité Environnementale sur des projets de construction et de réhabilitation tertiaire ou résidentielle, maîtrise d'œuvre fluide/énergie en conception sur des projets allant jusqu'à des niveaux "Énergie Positive", assistance à la Maîtrise d'Ouvrage en Qualité Environnementale pour la mise en œuvre d'un urbanisme dit “durable” aujourd'hui souvent repris sous la thématique des "écoquartiers". J’y ai aussi découvert les rouages du fonctionnement opérationnel des projets de construction et réhabilitation et l’importance des notions de surinvestissement et de coût global. Dès lors, je ne pouvais que répondre positivement à l'opportunité que me proposait le Groupe SNI : élaborer une stratégie Énergie/Environnement à l'échelle du Groupe.

Quelles sont vos principales missions ?

En arrivant à ce poste, la mission court terme définie par ma direction était la réalisation des Diagnostics de Performance Énergétique (DPE) pour les filiales qui n'avaient pas entamé la démarche. À moyen terme, l'objectif était la création d'une stratégie environnementale clairement partagée par l'ensemble du Groupe. Les missions principales de ce poste ont été dans un premier temps : la réalisation des DPE, l'écoute des multiples acteurs du Groupe sur les différents chantiers déjà engagés de façon à rester en cohérence, la rédaction des objectifs du Groupe sur les aspects environnementaux (rédaction du livre vert du Groupe) avec un travail important sur les caractéristiques du patrimoine et sur les montants financiers, la mise en œuvre d'un management spécifique pour que cette stratégie soit relayée localement par l'ensemble des métiers concernés, le développement de nombreux outils, et la formation des opérationnels à la thématique environnementale.

Ce travail continue de se construire et nécessite une remise en question permanente du fait de la vitesse d'évolution des techniques, des ambitions politiques et des attentes des citoyens. Néanmoins, certains réflexes sont désormais acquis d'un bout à l'autre de la chaîne décisionnelle.

Qu’est-ce qui vous motive le plus ?

Mes motivations vis-à-vis de ce poste sont multiples. Parmi les principales, j'insisterai sur le fait de pouvoir rallier passion et engagement professionnel, pénétrer le fonctionnement d'une entreprise pour la mener vers de nouveaux horizons plus verts, manipuler des thématiques variées et faire preuve d'imagination pour aboutir à la solution globalement optimale et s'enrichir humainement via la nécessité de rassembler un maximum de personnes autour d'un projet porteur d'avenir.

Votre formation ?

Master en aéronautique et spatiale et diplôme d'ingénieur de l'École Centrale Paris en Énergie et Propulsion.