05.06.2015

L’École du Renouvellement Urbain

L'École du Renouvellement Urbain (ÉRU) a pour mission de promouvoir la formation et la qualification des professionnels de structures intervenant dans le domaine de la maîtrise d’ouvrage de l’habitat, de la rénovation urbaine et de la politique de la ville

L’école est dirigé par un Conseil d’administration comprenant un ensemble d’administrations, établissements et agences de l’Etat impliqués dans la politique de la ville, de la rénovation urbaine, de la cohésion sociale et du logement social (Agence nationale pour la rénovation urbaine, le Commissariat Général à l’Égalité des Territoires, Union Sociale pour l’Habitat et la Caisse des Dépôts).

Créée en 2004, l’École de la Rénovation Urbaine a été renommée en 2013 École du Renouvellement Urbain, avec un programme de formation dédiée à la politique de la ville et au renouvellement urbain. Chaque année ce programme est édité dans "le guide de formation de l’école".

Les formations proposées sont des formations inter-acteurs. Elles s’adressent à l’ensemble des Maîtres d’Ouvrage des projets (collectivités locales, bailleurs) et aux prescripteurs (Services de l’Etat), dans un objectif de faire converger autour d’une même politique publique, les spécificités de chacun des acteurs, et de mettre en partage leurs spécificités pour constituer « l’en commun » du projet, notamment dans les projets de renouvellement des quartiers et de la politique de la ville en général.

Outre son offre de formation annuelle, l’école propose différents formats de conférence (Carte Blanche et Conférence de la Ville), un voyage d’études en Europe par an, une formation dédiée aux équipes des délégations territoriales de l’ANRU et une formation à destination des habitants acteurs de leur quartier.

  • La formation Acteurs-Habitants

Depuis 2010 et sur la demande et le soutien de l’ANRU, de l’Union sociale pour l'habitat et du CGET a été créée et mise en oeuvre une formation dédiée aux habitants des quartiers. Depuis sa création, 300 habitants venant de tous les quartiers de la France (Métropole et Outre Mer) ont suivi cette formation. Cette formation d’une durée de cinq jours, reçoit un financement ciblé de la part de l’USH, de l’ANRU et du CGET. Ce financement dédié permet de prendre totalement en charge le coût pédagogique de la formation, mais aussi les frais de déplacements d’hébergement et de restauration des stagiaires.

  • Les Cartes Blanches

Tous les deux mois, le temps d’un après-midi, l’École convie un acteur de la ville (un professionnel, un expert, un chercheur, un représentant d’association, un artiste…) pour qu’il parle de son idée, de son « utopie » sur la ville – dans ses interactions urbaines, sociales, artistiques, poétiques. Les Cartes Blanches mettent ainsi en valeur le dialogue qui constitue le mode urbain, fait d’une altérité riche de toutes les différences.

  • Les Conférences de la Ville

La première période de la rénovation urbaine a profondément modifié les postures et pratiques professionnelles. De fait, la rénovation a permis en faisant converger l’intérêt des différentes maîtrises d’ouvrage et acteurs de la ville, de questionner, d’approfondir des thématiques, qui de fait, tant du point de vue urbain, économique et social, interpelle la manière de concevoir la ville contemporaine. L’enjeu de ces conférences est de capitaliser ces savoirs, en posant une problématique dans les termes, découlant du renouvellement urbain, lui-même, « faire, refaire la ville sur la ville »…

  • Les voyages d’études "Autrement, Ailleurs"

Initié en 2012 avec Bilbao, le voyage d’études « Autrement, Ailleurs » prend la forme d’une rencontre avec un territoire européen en renouvellement urbain et donne l’occasion d’interpeller nos démarches et nos méthodes. Chacun de ces voyages d’études explore les thématiques des enjeux des quartiers dans la ville, de la place du logement populaire, du partage du projet avec l’ensemble des acteurs du territoire. Avec une même posture pour ceux qui y participent : regarder plus loin, ailleurs, pour nourrir, interroger nos propres expériences, développer par l’apport du croisement des cultures, nos capacités à innover. Le voyage d’études alterne visites de quartier, conférences, débats et rencontres professionnelles.

  • Les formations "prise de poste des délégations territoriales"

Depuis 2007, l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine a confié l’ingénierie pédagogique, l’organisation et la co-animation de cette formation à l’École du Renouvellement Urbain. La formation est constituée d’un tronc commun à tous les stagiaires et de modules spécifiques en fonction des métiers. A cette formation de base, s’ajoutent des enseignements optionnels : une journée de prérequis en amont de la formation et des modules opérationnels à la carte en aval.